Aliment récompense et comportement orexigène

Aliment récompense et comportement orexigène : un article paru en ce mois de janvier 2020 démontre que la consommation d’aliments en guise de récompense augmente les comportements alimentaires orexigènes, ce qui augmente la consommation d’aliments en dehors des heures classiques de repas. En effet, la consommation d’aliments en guise de récompense augmente le renouvellement de la dopamine dans le noyau suprachiasmatique (SCN) situé dans l’hypothalamus, et augmente la signalisation du récepteur D1 de la dopamine (Drd1) qui diminue l’activité neuronale du noyau suprachiasmatique (SCN), ce qui augmente les comportements alimentaires orexigènes et par conséquent les apports caloriques. Dopamine Signaling in the Suprachiasmatic Nucleus Enables Weight Gain Associated with Hedonic Feeding : https://www.cell.com/action/showPdf?pii=S0960-9822%2819%2931468-X

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Devenir membre